Critiques et tests RSS

  • 22 déc. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    Bonjour les gens, voici ma critique de Left 4 Dead 2.
    A savoir que j'ai eu le jeu pendant une offre de Valve à Noël, donc y'a 363 jours précisément.

    N°1 : Configuration du PC
    Pour du 25fps constant ou presque : un vieux AMD 1. 60GHz dual core + radeon hd 6320 en 800*600 passe largement.
    Sinon un processeur 2GHz dual core, et le jeu devrait être proche du 30 fps constant. A savoir que ce jeu pompe plus le processeur que la carte graphique. On peut dire que c'est ok pour jouer sur un PC bas de gamme sans soucis de gameplay. Pas besoin donc d'une GTX660 et d'un i7 3770K pour jouer ^^
    Prévoyez 10 Go pour le jeu, environ 8. 8~ pour le jeu lui même, mais gardez de la place pour les mods ^^

    N°2 : Jeu solo
    Nul. Les bots sont des spartiates en précision et teamplay, je suis obligé de le dire, car en fait, si le joueur meurt, game over. Même si un bot a un défibrillateur sous la main. En expert, ils tiennent pas. Pour faire simple, en facile un zombie vire 1pv, 2pv en normal, en avancé je ne sais pas, mais 10pv en expert, et ils ne repoussent pas les zombies. Voilà.  
    Ce jeu mérite un... 6/10 en solo. Les bots sont l'incarnation même du joueur qui essaie mais qui ne réussit pas.

    N°3 : Online
    - Campagne : Simple, on la fait une seule fois généralement. Pas mal de boulets qui jouent solo et qui hurlent "wtf fcking noobs" avant de quitter quand un Hunter arrive.
    - Versus normal : Poubelle. Clair, net, précis.  
    - Versus réalisme : Là c'est mieux. Les "auréoles" visibles à travers les murs pour les humains sont désactivées, mais pas pour les zombies. Ce qui fait que si un de vos pote se fait massacrer par un Hunter au coin de la rue, vous ne le verrez pas. Bon, ce mode n'est pas parfait, des gens ne jouent pas en équipe (exemple : A est sur le point de mourir, B est en bonne santé avec un médikit, B ne donne pas son médikit à A et donc A meurt bêtement suite à ses blessures ou C est un loup solitaire, et consomme les objets de soins sans se soucier de D qui en a besoin) ou des "rushers". C'est similaire aux campeurs sur un Battlefield ou un Call of Duty. Ils ne jouent pas pour le fun, mais pour gagner. Et donc ils sprintent d'un abris à l'autre SANS RIEN TUER. Le but étant de laisser les joueurs infectés loin derrière car les zombies vont moins vite que les humains de base.
    - Collecte. Poubelle. Versus avec la fin du premier chapitre. Aucun intérêt car les gens campent avec la Spitter sur la voiture (morve = explosion du bidon)
    - Survie. Très bon mode. Mais voilà. Le but étant de survivre en difficulté normale puis avancée au bout d'une minute. 40 secondes, puis toutes les minutes, un tank. Et pas de limites pour les spéciaux. Donc vous pouvez mourir en 3. 2 secondes par un troupeau de Hunter, 4 Boomers et 2 Tanks. Maps jouées : Attrium et Pont. Sur les 20 maps disponibles.  
    - Mutations. Modes de la communauté, du simple (M60 illimité) à l'impossible (8 infectés spéciaux + pas de temps de spawn + Tanks)


    Les infectés :  
    - Normaux. Ils sont normaux, sauf un qui est en armure et qu'il faut taper dans le dos.
    - Boomer. Explosif mort-vivant. Son vomi attire la horde s'il touche quelqu'un, et quand il explose, envoie ce même vomi sur les joueurs à proximité. Une balle le tue généralement. Repoussez le s'il est au corps à corps.
    - Spitter. Crache de la morve acide. Plus vous restez dedans, plus elle fait mal. La Spitter ne bouge plus pendant 1. 5 secondes après avoir craché, et laisse une petite flaque de morve sur son corps à sa mort.
    - Smoker. Utilise sa langue pour ligoter un joueur et le traîner au corps à corps ou à un endroit où il n'avance plus. Il bloque les actions de la victime.
    - Jockey. Saute sur sa victime pour faire du rodéo jusqu'à qu'elle tombe à terre.
    - Hunter. Comme le Jockey. En plus violent.  Et jusqu'à la mort
    - Charger. Il charge, percutant les joueurs. Il bloque le premier touché et le percute jusqu'à la mort.
    - Tank. DANGER. Puissant, rapide, sac à PV. Faîtes vous toucher, vous volez. Il peut tuer d'un coup en vous envoyant promener dans le vide, la chute étant mortelle. Le mieux est de l'asperger de bile de Boomer (via la bombe) pour que la horde le bloque un peu.  


    Voilà, c'est globalement L4D2.
  • 12 mai 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    4 personnes sur 9 ont trouvé cette critique utile.
    Après l'essai d'un weekend proposé par Steam, j'ai décidé d'acheter le jeu.
    Donc je me lance après la vidéo d'intro, qui nous mes dans l'ambiance direct : zombies, smoker, hunter, witch, tank et nos 4 acolytes qui paniquent ^^.
    Donc l'univers c'est un peu comme le film "Je suis une légende" ou une sorte de "résident evil" on contrôle 4 humains qui essaye de rejoindre les résistants humain contre une armée d'humain contaminé.
    l'infection viendrait d'une campagne de don de sang, mais on en est pas très sûr.

    En tout cas on se retrouve 2 semaines après l'invasion (qu'est ce qu'on faisait avant je n'en est aucune idée) avec plein de bestiole pour nous accueillir :
    - Les zombies classiques qui ne sont pas une menace en soit mais qui en attaque de masse (en horde) peuvent s'avérer dangereux.

    - les zombies spéciaux :

    - smoker ressemble au normaux mais on de la fumée verte qui vole au dessus de et peuvent lancer leur langue de dizaine de mètre pour étrangler ses adversaires avec, sympa, sachant qu'il faut un coéquipier pour se libérer sinon s'est cuit.
    - hunter des sortes de petits assassin creed qui saute de très loin et quand ils sont sur vous, vous éventre si bien sûr aucun allier n'est la pour vous sauver.
    - boomer impossible de les rater avec leur énormes ventre mais si ils vous surprennent ils vous vomirons dessus et des tas de zobies arriverons en furie.
    - tank sorte de hulk qui à une force colossale, il lance des énormes rocs ou vous donne un magnifique coup de patte, le must des zombies.
    - witch fillette aux ongles crochus qui gémit mais si un survivant la dérange gars au one-shoot.

    La plus part du temps ils sont facile à tuer, si on est groupé et pas en mode expert. En plus ils sont repérable avec le bruit ou la musique.

    mes points positifs :
    Jouer en équipe est primordiale, chacun pour soit impossible.
    Les dialogues des survivants sont très variés (150 je crois).
    Les jeux de lumière avec la lampe est intéressant.
    Une IA assez potable. Elle joue parfois mieux que de vrai joueurs non je ne dirais pas de noms ^^.
    Un mode multi super coopératif et prenant.
    Refaire un niveau n'est pas un problème puisque les objets ne sont pas au même endroit, ni les monstres d'ailleurs.
    Avec une 6600 j'arrive à jouer et c'est assez beau donc aucun problème niveau graphique.
    des dizaines de succès, bonus à débloquer.

    Mes points négatifs :
    Trop peu d'armes 6 ou 7 même si il y a tous les styles de jeux (les joueurs qui voudraient avoir un bazooka ni pensaient même pas).
    4 campagnes seulement, le jeu est trop vite finis et c'est bien dommage, il n'y aussi aucune histoire proprement dit, les campagnes se finissent toujours pareils on fuit dans un helico, avion, bateau, ou encore blindé
    Le mode versus (PVP) est risible : survivant trop fort, zombies trop faible (sauf le tank et encore) et le temps de respawn est de de plus de 20s et on ne peut pas choisir le type de zombies.
    Mode survivor (tenir le plus longtemps face au zombies) intéressant mais les recors sont souvent réalisé avec des bugs.
    Publié le 11 mai 2009 à 11:15, modifié le 12 mai 2009 à 02:25
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Plus d'autres critiques